mardi 20 octobre 2009

A un croc de boucher

L'article 64 dispose en son premier alinéa que le "Président de la République est garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire". Ah bon???
18 mois avec sursis... A peine croyable!
Par rapport a ce que prennent Gergorin, l'instigateur ou Lahoud le faussaire... Grotesque!

Je ne suis pas de nature Villepiniste, mais ce soir je le suis, tant le réquisitoire m'apparaît inique.

Quoiqu'il en soit, j'aurais toujours un respect infini pour le Villepin du discours de l'ONU et un mépris absolu pour le caniche qui a réintégré l'OTAN.

J'en tire toutefois une bonne leçon, toujours se méfier d'un roquet. Monté sur talonnettes, un roquet peut toujours faire pire que de déchirer un bas de pantalon...

4 commentaires:

FalconHill a dit…

Impression que quel que soit l'issu du procès, Villepin en sortira forcément gagnant. Car victime.

Bonne journée

Nicolas a dit…

Putain ! Il y a plus de billets dans ce blog que dans le mien.

Eric citoyen a dit…

D'accord avec toi !

@ +

Bésitos

danywilde36 a dit…

Itou, je me surprends à développer une forme de sympathie envers le Galouzeau en même temps qu'un rejet de plus en plus marqué envers le roquet sus-cité...
Déja que gamin, mon *¤?@! de caniche me rendait la vie infernale !
Et il est clair que Villepin en sortira de toute manière gagnant.