lundi 19 octobre 2009

Qu'est-ce que (j'étais) je faisais à 23 ans ?

Au fait tu es tagué me dit Elmone
Ayant, à l'époque, abandonné prématurément et lâchement, mes études de droit, j'étais à l'Ecole Franco Allemande de commerce et d'industrie une semaine par mois et trois semaines par mois, en alternance, en stage en entreprise.
J'avais eu la chance avec 3 autres de ma promo, de trouver un stage chez Mercedes Benz France à Roquencourt (78), qui était la seule entreprise à rémunérer les stagiaires au SMIC. Tous les autres bossaient à l'oeil, que ce soit chez Béhème, Bayer, Nixdorf...

Très loin, donc de diriger un Etablissement Public, mais à la tête de 3200 francs nets par mois, quand même.

Je travaillais au sein de la Direction Marketing, au Département Etude Produit.
Ca a duré de avril 84 à novembre 85.

J'ai fait un peu de tout pendant ce stage, un peu de technique, un peu de commercial et surtout beaucoup garçon de course.

L'avantage dans une telle société, c'est que toutes les voitures de service arboraient une étoile sur le capot, ce qui m'a permis de les essayer toutes, ou presque, de la 190 E à la 500 SEC (ne manquaient dans le pool de véhicules de service, que les cabriolets).

Certains jours les missions ayant lieu après 17 heures "m'obligeaient" à garder le véhicule de service jusqu'au lendemain...
Ces soirs là, le jeune branleur que j'étais allait chercher quelques copains et nous allions rôder du côté des Champs Elysées ou de l'avenue Georges V, avant d'aller boire une Jenlain au Pub Saint Germain, sur le boulevard du même nom.

Les soir "sans mission", plus modestement, je rentrais chez moi par le RER Etoile / Nation, avec halte quasi obligatoire à la Fnac des Halles où je cramais une part non négligeable de mon SMIC.

Autre bon souvenir de cette époque, avoir travaillé sur le catalogue 4X4. Comme c'est moi qui suis en photo au volant, sur la couverture, inutile de dire que le catalogue a connu une vaste diffusion familiale.

S'agissant d'une chaîne, il me faut taguer 5 victimes, Arnaud, Le Coucou, Le Faucon, Disparitus, et Didier GOUX.

[EDIT] Ooops, je m'aperçois que le Faucon a déjà rendu sa copie...

6 commentaires:

FalconHill a dit…

Je prends la chaine, mais je t'en veux : tu ne m'as pas lu dimanche. C'est vilain :) (c'est moi qui ai lancé la chaine, sans le faire exprés d'ailleurs ^^)

Bonne semaine ami du ouèbe :)

Olivier P a dit…

Bin oui, mais c'était un dimanche en famille avec bulots et Château Olivier en entrée sole blonde et st Emilion ensuite, avant que d'engloutir du reblochon et du coulommiers, j'ai une excuse... :-)

Nicolas a dit…

La gloire ! En couverture du catalogue Mercédès.

Olivier P a dit…

Une gloire assez localisée, mais toute ma famille et tous mes potes de l'époque ont eu le catalogue et il m'en reste quelques exemplaires pour ma progéniture existante ou à venir...

M. a dit…

A 23 ans, je me faisais un pognon fou en maquillage professionnel de scène, depuis, je n'ai jamais gagné autant d'argent :)

Le coucou a dit…

Merci du Tag, Olivier, mais je vais avoir besoin d'un effort de mémoire,là!