mardi 25 août 2009

Perplexitude

Le grand mot est lâché, la désignation du candidat de gauche doit émaner d'une primaire large au sein d'un arc social, écologiste, républicain et démocrate...

Et attention, tout le monde vote, militant comme sympathisant.

Le militant, c'est simple, il a la qualité d'électeur dans son parti parcequ'il a une carte et qu'il paye une cotisation, mais le sympathisant à quoi le reconnaît-t-on?

Quel sera le périmètre de la coalition
Social : PCF, PG, PS, PRG
Ecologique : Les Verts et les alters
Républicaine : MRC et pourquoi pas DLR
Démocrate : MODEM

Dans le concert des petites phrases entendues à ce sujet de la bouche de dirigeants PS, j'entend des pro-MoDem et des anti-Modem, mais je serai bien curieux de connaître le point de vue des autres membres de cette coalition virtuelle.

Parmi toute ces familles, combien accepteront de ne pas présenter de candidat sous prétexte de candidature unique... pour ne parler que du modem et des verts?

Au nom de quel projet politique commun, cette candidature unique... et avec quel risque de laisser un boulevard au NPA...

Comment parvenir à ce projet. Convoquer des états généraux, faire un gigantesque think tank à la Mutu pendant 8 jours, et n'en ressortir qu'avec un projet fédérateur et un leader charismatique...

Franchement, ça me laisse perplexe...

Il est vrai que sur des sujets précis, même en étant de sensibilité différente, on peut avoir des opinions communes, comme le prouvent le Coucou, NDA, et Nicolas

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Ce n'est pas la peine de faire un billet pour indiquer que NDA et moi avons le même avis sur les primaires à gauche...

Nicolas a dit…

Oups.

Olivier P a dit…

bin oui oups, c'est sur le travail le 15 août

Nicolas a dit…

J'avais vu !

J'ai mis oups parce que j'avais oublié de m'abonner aux commentaires.

Le coucou a dit…

Ta position est en effet plus nuancée que je ne le croyais après lecture du billet d'hier!