jeudi 3 septembre 2009

C'est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source

JAURÈS né le 03 septembre 1859, Un des pères du socialisme français, et militant infatigable de la cause pacifiste aurait 150 ans aujourd'hui.

Assassiné le 31 juillet 1914 Trotsky a dit de lui
:" Jaurès, athlète de l'idée, tomba sur l'arène en combattant le plus terrible fléau de l'humanité et du genre humain : la guerre. Et il restera dans la mémoire de la postérité comme le précurseur, le prototype de l'homme supérieur qui doit naître des souffrances et des chutes, des espoirs et de la lutte ".

Son assassin fut acquité en 1919, la veuve de Jaurès devant même régler les frais de justice, ce qui fit dire à Anatole France :"Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez !"
Mais comme il y a malgré tout une justice, Raoul Vilain se fit dézinguer 17 ans plus tard comme agent franquiste à Ibiza.

4 commentaires:

Nicolas a dit…

Jaurès ? Celui qui est sur les affiches du FN et dans les discours de Sarko ?

Dr No a dit…

C'est en allant à l'amer que le fleuve laisse Fidel avec une gastro !

Olivier P a dit…

@Nicolas
Pfff, sur les affiches du FN j'en serai surpris
Dans les discours de Sarko, bin oui hélas, il ose faire vibrer des trémolos avec des icônes de gauche, quand la gauche est en panne d'idées et d'identité...
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.
Que la gauche se remette se remette à exister et ce genre de confusion sera impossible.

@Dr No
C'est une traduction possible (et rigolote)
Moi, j'avais traduit par qui abandonne ses convictions n'atteint pas son but...

... après tout que chacun dise comment il voit l'affaire, on fera une synthèse.

Eric citoyen a dit…

Ha Jaurès ... c'est bien de se souvenir d'un homme de gauche !

Merci Olivier

Bésitos