lundi 14 mars 2011

Yes, we KAHN!

Pour répondre au tag de Nicolas concernant les primaires et les raisons de voter ou non.

Personnellement j'ai toujours été contre ce bidule.
Les primaires vont permettre de poursuivre la conjuration des égos. Risquent d'institutionnaliser le bordel, la plupart des candidat (Valls, Montebourg, Royal) n'étant là que pour se compter et se donner l'illusion d'exister.

Le candidat, rappelons le est candidat à la présidentielle, c'est à dire un homme (ou une femme seule face au peuple. C'est à dire que sa candidature doit s'imposer comme une évidence et non résulter d'une chicaya de cour de récré.
Comme MITTERRAND était évident en 1980, DSK l'est aujourd'hui.
Donc à supposer qu'il candidate aux primaires, ce qui pour le moment n'est qu'une hypothèse, et quoique ce ne soit pas et de loin celui dont je me sens le plus proche idéologiquement, je voterai DSK à la primaire et pis c'est tout.

14 commentaires:

Nicolas a dit…

Bravo !

Olivier P a dit…

Merci, bonne bière...

Anonyme a dit…

Pas moi ! Un peu marre du vote utile, un peu marre du candidat imparable qui perd systématiquement.
Alors je voterai aux primaires et pour celui qui me plait le plus.
Que ce soit DSK ou pas.

Olivier P a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ambrouille a dit…

et comment on fait quand une candidature ne s'impose pas comme une évidence, quand il n'y a pas de leader naturel ?
On voit ce que ça a donné en 2007, Ségolène Royal a été gonflée par les sondages, aujourd'hui c'est DSK, mais est-ce qu'on peut faire confiance aux sondages et aux bulles médiatiques ? non. Donc il nous faut des vraies primaires avec une vraie campagne. Avant de gagner les primaires, Obama ne s'imposait pas comme une évidence, loin de là.
Moi je trouve que DSK a un certain charisme, mais on ne connaît pas son programme. Je trouve que la posture et les idées de Montebourg assez séduisante. VOilà

Anonyme a dit…

Mitterrand incontournable en 1980 ? A l'époque, c'était Rocard le favori des élites médiacratiques...
Tu n'étais pas né, peut-être...
Estelle92

Olivier P a dit…

@Estelle92
Non seulement, j'étais né, j'ai voté Mitterrand, mais je te rappellerai le congrès de Metz en 79

@Ambrouille
Une candidature de témoignage, ça a du panache, peut-être, mais ça ne fait pas gagner une élection. Et entre DSK et Royal, il y a un monde d'écart. Je te rappelle qu'on lui doit conjointement à Martine Aubry les 35 heures...

Didier Goux a dit…

D'accord avec Estelle : en 1980, c'était Rocard le candidat "évident".

Olivier P a dit…

@Didier
Déjà à l'époque vous lisiez trop le nouvel Obs'
Avouez quand même que la déclaration de Conflans, où il ne regarde pas la bonne caméra reste un grand moment de télé :-)

Disp a dit…

Tout est possible...avec lui

Rimbus a dit…

En 2006, c'était Ségo la candidate des sondages, la candidate "évidente"… elle gagnait dans tous les sondages.
Je rigole doucement…

Nicolas a dit…

Rimbus,

Tu racontes n'importe quoi, ça m'amuse. Ségo était la candidate des sondages, elle n'a jamais été le candidate évidente de la moindre personne douée de raison...

Olivier P a dit…

@Nicolas
Merci

Rimbus a dit…

ah ok… comment a-t-elle fait pour gagner l'investiture face à DSK ? C'était pas des primaires "ouvertes" pourtant… elle a gagné à près de 61 % des voix !
Sont cons les socialo, vaut mieux faire voter le peuple "doué de raison", comme ça tu pourrais t'exprimer… Hélas tu délègue ton vote à des cons…