mardi 8 mars 2011


14 mois avant une élection, quelle est la validité d'un sondage?
Surtout quand 4 sondages de suite émanent du même institut de sondage?
C'est pas pour se rassurer à bon compte, mais cette salve de sondages a comme un relent de manip'.
le pannel de sondés est rémunéré. Les résultats, et on peut légitimement imaginer que les résultats soient pipeautés, et le fait que arnaud lagardère et Sarkozy se considèrent comme frêre incite à la méfiance.
Un sondage éliminant Sarko dès le 1er tour, quel meilleure arme pour Sarko, afin de faire pression, et d'éliminer ses amis dissidents 'Villepin, Borloo, morin)

Rappel historique sur la validité des sondages si longtemps avant les élections présidentielles :

Giscard donné gagnant jusque en février 1981
Jospin qui a eu quelques sondages gagnants en 1995
Jospin donné largement gagnant en 2002
Royal partie gagnante en 2007
Sans oublier la campagne de l'express en 1969 pour M.X (Deferre/Mendes) dont on se remémore l'immense succès

A priori, il n'y a pas péril en la demeure, d'autant que les sondages testent des candidats qui n'ont pas encore en campagne.

Quand on connaîtra le candidat du PS, les accords de premier tour (gouvernement, législatives...) La position de Méluche... on aura une vision plus réaliste des choses.

Pour le moment, personne (hormis le Pen) n'étant officiellement candidat, ajouté aux conneries à répétition "reprises sans vergogne des thèmes du FN" affaires Woerth, probable affaire Longuet, condamnation pénale de Hortefeux, Marine Le Pen a le champ libre, ce qui explique ces chiffres surréalistes.

Pour autant, c'est au parti politique responsables de donner un coup de collier efffiscient, si on ne veut pas que que cette triste histoire se termine comme celle de pierre et le loup

1 commentaire:

Nicolas a dit…

Oui les chiffres sont surréalistes, oui, ça n'est qu'un sondage.

Il n'empêche que près de 25% des gens sont prêts à voter FN... Il ne faut pas se voiler la face...