mercredi 16 décembre 2009

Ah bon???

A 18 heures, j"appelle mon ex (moi je peux toujours,mettre ex devant un mauvais souvenir, pas elle: bof!).
Bref, nous nous mettons d'accord sur le fait que je puisse rencontrer ma propre fille, bouffer un mac do, et simplement lui donner ses cadeaux de noël, ceux de son père, de sa grand-Mere, de son frêre.
Après 2, 3 heures, la personne suscitée ré-apelle, et dit à Artème, "deux points ouvrez lez guillemets" "euh bin non, on a réfléchi on peut pas lui confier Andréane, il va l'enlever au mac donald"
Décidemment, si la bétise servait de mètre étalon, ce sac de suif serait à Sèvres

4 commentaires:

Nicolas a dit…

La dernière phrase de ce billet est louche.

Olivier P a dit…

effectivement, pire que louche, la phrase n'était pas terminée. Probablement un devoir instinctif de modération. Ayé, c'est changé.

Suzanne a dit…

Enlever un enfant après le Mac donald... Un enfant qui pue la frite, l'oignon et le yaourt à la fraise mélangés, un enfant qui sera malade après avoir croqué tous les glaçons s'entrechoquant dans un litre de Coca de synthèse, un enfant qui se sera traîné sur un sol bien crade pour jouer pendant une heure avec la toupie sifflante de son happy meal, un enfant éternuant, réceptacle de tous les virus grippaux imaginables subliminés par la gastro rampante, eh ben non alors !

Arnaud a dit…

De tout coeur avec toi Olivier !!!
Amicalement.