mercredi 3 novembre 2010

AME : Pas d'angelisme SVP


A la lecture de la presse, je reste un peu circonspect, quant aux réactions de ceux qui voient dans l'instauration d'un ticket de 30 €uros un recul dans l'accès aux soins, voire un clin d'oil fait à l'extrème droite. Mieux vaudrait se crever les yeux, les deux, que de lire des fadaises comme ça.
Si l'on regarde la chose sous un angle révolutionnaire, je rappellerais que c'est l'impôt qui crée le citoyen, et que selon l'article 14 de la déclaration des droits de l'homme, chacun doit payer une contribution à raison de ses facultés.
Pas de quoi fouetter un greffier, donc, mais de grâce, de grâce, cessez de vous ébrouer à la vue de n'importe quel chiffon !

9 commentaires:

Nicolas a dit…

"chacun doit payer une contribution à raison de ses facultés."

On est d'accord. Mais là, il s'agit de faire payer les malades, que les malades.

Olivier P a dit…

Tout le monde paye, Regarde ton bulletin de salaire et pourtant tu es en bonne santé...

Nicolas a dit…

T'as pas vu mon foie !

Plus sérieusement, le texte qui est passé consiste à faire payer 30 euros pour avoir accès aux soins.

Suzanne a dit…

Tant qu'on ne touche pas à l'obligation de soins en cas d'urgence, pour tout le monde... (même en cas d'indigence extrême)

corto a dit…

Net et précis, bon billet !

Olivier P a dit…

@ Corto
Merci

Didier Goux a dit…

Seriez pas en train de virer réac, vous ?

Olivier P a dit…

Didier,Pas du tout, je rappelle la vertu révolutionnaire de l'impôt

Anonyme a dit…

Merci pour cette analyse ; je suis ok avec vous.