mardi 10 novembre 2009

la maladie de Monsieur est avancée


Départ dans 1/2 heure pour le centre d'oncologie de Bourges, pour y fabriquer un de ces seyants masques à trou-trous.
Je pensais que ça permettait de faire leur race aux lésions, façon sniper, mais que nenni, c'est tout le cerveau qu'on irradie. Le masque, n'est là que pour protéger les yeux et pour empêcher à ces cons de sourcils de tomber comme à gravelotte.
- "Rassurez-vous, ça ne détruit pas de neurones!"
- " Mais avec ça on guérit?"
- " Oui, euh, j'ai pas de boule de cristal."

Dans 1/4 d'heure, le taxi sera là, et je ne sais même pas si c'est une berline allemande qui vient me chercher... Voilà où on en est avec ces conneries.

14 commentaires:

Nicolas a dit…

C'est des rayons classés X ?

Gaël a dit…

@Nicolas ça fait un peu SM non ce bas résille sur la tronche ?

Suzanne a dit…

Bouh, je vous plains. Je ne vous dis même pas courage il faut lutter et bla bla bla, je sais qu'on se sent comme un môme qui a peur des piqûres quand on subit ce genre d'épreuves. Vengez vous de votre sort. Tripotez l'infirmière si elle est gironde. (euh, c'est pas de ma faute, je ne fais jamais ça, mais là, c'est les rayons ou ce médoc qu'on ma filé avant, je sais pas, moi...)

Monster Nurse a dit…

Je m'inscris en faux contre le commentaire si dessus. Je suis infirmière dans le service de cervologie et j'en ai marre que des vicelards me tripotent sous n'importe quel prétexte. Le prochain qui fait ça, je l'envoie en couillologie et là, on va voir qui rigolera le plus.

Olivier P a dit…

Suzanne
Ce n'est pas tant la peur, que l'incertitude qui me travaille.
L'infirmière était gironde, mais plus encore, c'est sa gentillesse, comme celle du personnel hospitalier que je côtoie depuis 2 mois qui m'a frappé.

Olivier P a dit…

Monster Nurse, merci de ce judicieux conseil que je suivrai à la lettre, afin de ne point rajouter un problème uro-géniteur, totalement superflu en l'espèce

Eric citoyen a dit…

Au moins ils seront où viser !

@ +

Bésitos

PS : on pense à toi

Olivier P a dit…

Eric:
Mort de lol

Olivier P a dit…

PS, le taxi, c'était une audi A6 dernier cri. ça m'a quelque peu décontracté

Disparitus a dit…

Garde le cerveau droit bien au chaud, c'est celui de la créativité.

Le cerveau gauche, celui de l'analyse et du décorticage, il est chiant.

Bon courage et merci aux charmantes infirmières de bien s'occuper du patient..

Anonyme a dit…

Je t'ai promis un lien Olivier :
http://www.spherys.fr/index.php

A plus, courage !

Le coucou a dit…

Depuis que j'ai regardé cette photo, j'ai des démangeaisons au cerveau. À bientôt, et une poignée de main.

Chr. Borhen a dit…

Suzanne a raison : quand on prend un "médoc", on peut tripoter la "gironde".

(Puisque ça s'est bien passé pour moi, je m'dis qu'il n'y a pas de raison. Je pense tout fort à vous.)

jeffanne a dit…

Olivier.
Pas de boule de cristal...
et si je t'envoie un grand sourire, ça peut le faire ???
Par-dessus tout je suis éblouie par la façon dont tu expliques les choses... avec la petite pointe d'humour qui assaisonne le tout et malgré tout...
C'est vrai que les infirmières sont très gentilles en oncologie... et Bourges est une grande ville... et je me suis rendue compte, ces derniers jours, qu'à st Etienne aussi les infirmières sont extraordinaires - en réanimation longue particulièrement - (1)

mais bon je ne suis pas là pour faire des procès... juste pour t'assurer de mes pensées les plus sincères... je regrette de ne pouvoir venir te dire "coucou" tous les jours.... mais bon la vie est comme ça, pas forcément tendre....

bisous alors...

il n'en va pas de même dans certaines petites villes et dans les services de cardiologie, dialyse, diabète, chirurgie etc... c'est presque déplorable...