mercredi 17 mars 2010

Régionales, ça se goupille pas mal!

Il est vrai que nous sommes mercredi, et que je n'avais encore pipé mot sur les résultats de dimanche, qui étaient rigoureusement conformes aux prévisions. Comme nous étions, nous la gauche, parti en armée mexicaine, j'attendais de voir les fusions de listes avant de donner une avis intelligent (ou con) sur le sujet.
finalement il n'y aura que deux triangulaire à gauche, une en Bretagne, mais si le ps n'avait pas essayé de phagocyter les verts au premier tour on en serait pas là, et une en limousin où la présence d'un membre du NPA semble être un casus belli.
Ces deux bisbilles ne semblent pas être un handicap pour gagner, et tant mieux.
Je note qu'enfin il y a alliance en corse, et que l'alsace est gagnable.

Quoiqu'il en soit, Sarko a déclaré, il s'agit d'élections régionales, pas nationales... En clair il s'en tape du résultat (et pourtant que la mandale est belle...).
Les régionales d'aujourd'hui sont une chose, les présidentielles de 2012, une autre. La gauche devra jouer collectif, et actualité oblige, j'aurais pu (si je l'avais trouvée sur Daily motion mettre en ligne la chanson que Jean Ferrat avait écrit en 1968 sur Daniel Cohn Bendit " pauvre petit con"

[edit] DCB est emblématique, certes, et c'était pas lui le pire de la campagne, mais Jean Vincent Placé me gave au plus haut point.

3 commentaires:

Nicolas a dit…

Tu peux pas aller donner des baffes aux Bretons ?

Olivier P a dit…

a la comete, quand tu veux, mais j'aimerais autant qu'on boive une demi

Homer a dit…

le pire, c'est que Sarko a raison: sa place n'est pas menacée et ça ne remettra pas en cause sa conduite. Mais c'est une tendance, bordel!